Revenir en haut Aller en bas

Boîte à rumeurs

Il paraîtrait que la nouvelle prof de "tolérance" aie des tendances cannibales... - Lamavoyeur

On dit que la première du classement de l'Académie n'a pas eu un seul ami pendant tout son cursus... - Lamavoyeur

Eh les gars ! J'ai entendu dire que Ritsu aurait dit à Zack que Kelya aurait des vues sur Skye mais qu'elle aime trop le fouet de Alistair pour oser déclarer sa flamme à l'élue de son c*l - Anonymousse

Un potin?

à adopter de toute urgence !

Petites annonces

03/08/2016 — Reyha cherche un partenaire RP! Un rp libre est disponible par ici.
25/02/2016 — Jizara vous propose ses services... renseignez-vous

Top sites

©linus pour Epicode

 :: Administration :: Bureau d'inscription Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vync Iolkov

avatar
Messages : 56
Date d'inscription : 25/06/2015
Age : 18
Localisation : Dans ton cul
Voir le profil de l'utilisateur




Kaël R. Darwin
Mutant à la solde du gouvernement
Mer 19 Avr - 15:08
Vync Iolkov


Nom : Iolkov
Prénom : Vync
Âge : 33 ans - 15/11
Origines : Russe
Orientation sexuelle : Excellente question (aime les placards/out).
Groupe : Professeur
Emploi : Professeur de russe
Dominance : Ambivalent
Animal de race mêlée : Vipère péliade commune
Quelle catégorie de poids : Léger


Identité


Goûts :
Vync est plutôt simple. Il apprécie la douceur sucrée d'un gâteau, et l'amer du café noir ne se voit jamais refusé par ses lèvres. Le bruit ne le dérange pas, tant qu'un certain volume de décibel n'est pas dépassé. Les enfants ne sont pas sa tasse de thé, mais il prend sur lui pour leur enseigner. Après tout, c'est son boulot non? D'ailleurs, celui-ci ne lui fait ni chaud, ni froid. C'était un travail par défaut au départ, puis par habitude.
Sinon, le russe apprécie la froideur de l'acier, la vue d'une belle créature, et la sensation grisante que lui provoque un fou rire. Il est presque continuellement à guetter un simple détail qui le ferait partir dans une hilarité communicative (c'est toujours mieux à plusieurs, non?)
L'astronomie et la mort le fascine. Plus particulièrement, le ressenti du genre humain face à la finalité qu'est l'apparition de la faucheuse, ainsi que toutes les superstitions qui l'entourent. Aussi, sa culture générale au niveau mystique est plus que seulement intéressante.
Il se fiche bien de ce qu'on peut penser de son apparence, ou bien de lui en général. Mais s'il y a une chose que l'adulte ne supporte pas c'est qu'on se glisse dans sa vie privée en essayant d'en apprendre plus sur son passé.

Caractère :
Vync est un personnage qu'on peut clairement qualifier d'atypique. En oubliant son physique hors norme, son sourire constamment plaqué sur son visage le présente comme un être joyeux. Toujours à ricaner pour tout et rien, l'euphorie est son péché mignon. Il appelle lui même son état dans ces cas là "orgasme riantesque". Oui, ce mot n'existe pas.
A part ça, mystérieux et très souvent seul, le russe aime taquiner les autres, trouver leurs petits secrets enfouis. En revanche, il déteste qu'on essaye de remuer son passé à lui. Calme et intransigeant, il fera mine de ne pas comprendre ce que vous tentez de lui faire cracher. Ce qui est caché doit le rester.

En classe ou avec ses étudiants, il se permet de grands gestes dans tous les sens, suivit de longs silences malaisants. Puis d'un rire... creepy. Mais bon, il aime bien s'occuper d'eux sinon il ne glanderait pas dans cette classe.

Jamais vous ne le verrez énervé, même dans les grosses situations de crise. Ce qui est surement mieux, car vu son adoration pour l'au-delà, il pourrait très bien tenter de faire de vous une de ses expériences de placard. Oui, sa chambre renferme deux-trois trucs un peu obscur dans lesquelles vous n'aimeriez pas être entraînés. M'enfin, il ne fait rien d'illégal...

Physique :
Il n'y a pas grand chose à dire sur la tête de Vync.
Ahah, magnifique phrase, je n'ai jamais pensé autant le contraire qu'à présent.
Même auparavant, Vync n'est jamais passé inaperçu. Depuis son enfance, il avait laissé ses mèches cendrées pousser à leur guise, provoquant les soupirs de son père et le sourire en coin de sa mère qui tentait de les entretenir au mieux. Pendant son adolescence, ces frivoles mèches cachaient deux orbes saisissantes. Si l'iris droite tendait son jade vers un jaune animal, la gauche brillait d'un argent pur. A présent, il apprécie relever ses cheveux en arrière, dévoilant son regard dérangeant à la vue de chacun. Le malaise provoqué lui apportait satisfaction d'une certaine manière. Mais revenons à nos cobras.

En s'éloignant de quelques mètres, le premier choc provient de sa silhouette: les hommes d'un mètre quatre-vingt cinq ne courent pas les rues, encore moins habillé d'un trench-coat noir voilant une taille fine, et une musculature légère mais bien existante.
Ses oreilles sont parcourus de divers piercings. Plusieurs anneaux d'hélix se battaient entre eux pour ignorer l'industriel qui tranchait calmement le cartilage de part en part. Dans sa folie pubère, il avait même eu le courage d'aller se faire percer la langue. Bon, maintenant il regrettait un peu, mais n'avait pourtant jamais tenté de laisser le trou se refermer. L'habitude de mâchouiller un truc en permanence s'était installée. Son sourire n'était presque jamais inexistant. Après, celui-ci était rarement animé par la joie. Les émotions les plus fréquentes qui transparaissaient dans ses expressions étaient certainement l'amusement, la curiosité, voire malheureusement, le sadisme. Ce visage à la peau fuyant le soleil a la caractéristique d'être extrêmement expressif. Le professeur n'affiche jamais d'expression colérique, mais si cela venait à arriver, la fuite ne serait pas une option envisageable. En effet, son aura peut se révéler extrêmement agressive, autant à distance que tout près.

Histoire


Histoire :
Vync descend d'une lignée bourgeoise plutôt inconnue du grand public. Aucun rôle politique, économique ou quoi, cette famille invisible menait une vie tout à fait normale à l'ouest de la Russie. Dès sa plus jeune enfance, Vync apprit à contrôler correctement son aura. Tout lui paraissait naturel et la notion de bienséance assimilée, plus aucun écart ne put lui être reproché. Calme en milieu scolaire comme avec l'ensemble des gens autour de lui, il ne se faisait pas remarqué. La seule chose qui le démarquait physiquement était ses deux iris bicolores qu'il cachait donc avec sa frange.
Au collège, Vync s'était faite une amie Carla, l'une de ses filles à vouloir discuter avec lui. Après tout, il n'était pas assez populaire pour parler aux autres demoiselles. Mais Carla était différente, toujours à essayer de le faire rire ce qu'elle réussissait très bien. Peu à peu, la vipère se rendit compte que derrière ses sourires rieurs, son amie n'allait pas bien. Plusieurs indices le faisaient tiquer sur son étrange comportement: les bleus sur ses bras, le regard fuyeur quand elle devait monter dans la voiture de ses parents, ses iris cyan qui se fixaient sur lui alors que le directeur venait la chercher en cours. Quelque chose se passait avec son amie. Est-ce qu'il lui demanda? Non. Est-ce qu'il pleura à son enterrement? Non.

Carla laissa un espace vide derrière elle, un espace que Vync ne put jamais totalement combler.
Avec l'adolescence, la vipère s'intéressa à de multiples choses touchant de près ou de loin aux sciences occultes, à l'au-delà et à la mort. Menant des recherches de son côté, il fallait que ses parents finissent par s'en rendre compte. Leur premier réflexe fut de l'envoyer chez un psychologue. Celui-ci n'eut rien à dire sur cet état: c'était un adolescent qui s'intéressait, il fallait le laisser faire, tant qu'il ne mettait personne en danger.
Avec cet intérêt désormais poétique que Vync portait à la faucheuse, il sembla s'éloigner de plus en plus du monde en général. Ses parents le dirigèrent vers des études de langue qu'il accepta sans rechigner. Tant qu'on lui fichait la paix, il n'en avait cure.

C'est pendant ses études que le jeune homme rencontra une américaine de quelques années son aîné, une prénommée Ava avec qui il développa ses capacités linguistiques. Les deux étudiants se lièrent rapidement dans une liaison plus qu'amical, Vync n'hésitant pas à s'ouvrir à sa compagne qui l'acceptait comme il était, préoccupation morbide ou non. Leurs études terminées, ils décidèrent de s'installer en France pour exercer leurs métiers, professeur pour lui, chercheuse en psychologie pour elle. La première se passa plutôt bien pour le couple, bien que ponctuée par des regards dégoûtés qu'on lançait à Vync à tous les coins de rue. Malgré tout à son établissement, le prof était plus apprécié de ses élèves, surtout d'un certain groupe de punk/gothique fasciné par sa façon de s'habiller et ses connaissances morbides. Cet intérêt se transforma rapidement en un harcèlement que le gris ignora, mais malheureusement pas sa femme. Ava devenait de plus en plus jalouse avec le temps, pour tout et rien. Elle avait beaucoup maigrit pendant ses recherches, la femme perdait foi en la vie et le monde au fur et à mesure des expériences cliniques qu'elle menait sur certains patients. Mais ça, Vync ne s'en apercevait pas.

Jusqu'à ce qu'Ava se pende dans leur salon.
Jamais personne ne sut pourquoi. Quels étaient ses motifs, sa raison de faire?
Ce jour là, le russe rentra tranquillement chez lui et tomba sur le corps raidit, mêlé à une forte odeur d'excréments. Plusieurs heures qu'elle était là.
Sur le coup, Vync ne ressentit rien, ne fit rien. Aucun mouvement ne vint perturber l'espace-temps qui s'était stoppé autour de son air vide. Quand la police débarqua deux jours plus tard après que le lycée de Vync est appelé pour signaler sa disparition, ils embarquèrent le professeur pour le conduire à l'hôpital. Celui-ci n'avait pas bougé pendant ces deux jours. Il s'était simplement assis en face du corps, sans rien faire.

Il fut suspecté mais facilement innocenté, un suivi psychiatrique et psychologique lui fut attribué. Mais au moment où Vync retrouva la parole, tout semblait normal. Les psychologues attribuent ça à un rejet de la réalité. Mais n'étant pas dangereux pour lui-même ou les autres, ils le laissèrent reprendre son poste. Le russe déménagea loin, très loin de la France, jusqu'à l'île où il enseigne aujourd'hui.

Autre : Vync et Ava ont eu un enfant accidentel pendant qu'ils étaient en Russie. Ils l'ont élevé mais à la mort d'Ava, Vync l'a mit en famille d'accueil. Il ne l'a pas vu depuis longtemps et ne sait pas s'il veut le revoir. (J'ferais surement un prédéf' là-dessus).

Suppléments


Le code : (Caché dans le règlement, l'explication des race et la FAQ et à trouver)
Ton pseudo : A-Delta Lørd
Ton âge : Entre 16 et 46 ans ~
Notre découverte : DC
Ta présence : J'en ai aucune idée. C'est super variable par rapport à mon taff, mon humeur, les réponses de rps etc
Ton avatar : Undertaker - Kuroshitsuji (Black Butler)
Tes références : J'ai vu les OAV's. Mais les mangas ne m'intéressent pas.
Un rajout : Des avatars en 200x400, again/out

Revenir en haut Aller en bas
Vync Iolkov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fofotest :: Administration :: Bureau d'inscription-
Sauter vers: